Todd Hido - Déambulation cinématographique

Dernière mise à jour : 22 sept. 2020


Les clichés structurés de Todd Hido, semblent évoquer des scènes de David Lynch, Hitchcock ou de la « Staged Photography ». Il déambule, à l'image de l’héritage de Lewis Baltz, Ed Ruscha, William Egglestone, et Robert Adams et sa « Nouvelle topographie » (1970).



On observe ici une séparation des pictorialistes de Marey ou Muybridge ; l'école de la Nouvelle Objectivité de Albert Renger-Patzsch des surréalistes, etc. De 1910 au début des années 1930, le style dominant était le pictorialisme de la côte est dans lequel les objets étaient photographiés avec de la brume pour brouiller délibérément l'image pour un effet de flou. L'objectif était d'imiter les peintures impressionnistes. Avec l'émergence du « West Coast Movement », la photographie n'imite plus la peinture et se développe comme une forme d'art distincte. Le nouveau mouvement s'est propagé dans les années 1950 alors que les artistes de la côte ouest défendaient l'utilisation de formes environnementales naturelles et la clarté des détails — des concepts très nouveaux à l'époque . Todd Hido suggère dans ce docu-photo une humeur, une atmosphère, souvent très cinématographique qui, comme un feeling étrange, nous font penser à des scènes déjà vues ailleurs.









Instagram : Toddhido


#photographie #cinematographique #cinematic #Toddhido #amérique #composition #muybridge #whiteandblackmagazine #wbmagazine #wbcapture #aquatiquephotographie #surréalistephotographie #StagedPhotography #LewisBaltz #Ed Ruscha #WilliamEgglestone #RobertFranck.


24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout